GALERIE_EMERGENCE_LOGO_FINAL_LIGN.jpg

04/06 > 19/06 2022

Légendes Intérieures
Marie Donneve / Sara Fratini

Dossier de presse

Marie Donneve vit et travaille à Aix en Provence, elle nous immerge entre les murs de demeures où se mêlent visible et invisible. Les pièces témoignent d'une trace prégnante mais nulle présence des êtres qui les habitent. Pourtant, tout laisse à penser qu'ils n'ont quitté les lieux que dans les instants qui précèdent. Un drapé, un matelas en suspension, une bouteille sur une table de chevet, quelques petits indices nous interrogent. La lumière traversante s'est substituée aux hommes et aux femmes qui occupent habituellement la maison. Une hypothèse cependant, et si ces gens étaient bien présents mais sous une forme différente que celle faite de chair et de sang, comme des fantômes peut-être. Marie Donneve rend hommage aux hommes et femmes vivants ou disparus en les gratifiant d'une forme d'éternité et les reliant pour toujours aux espaces et aux objets. Des effets de lumière et de courants d'air, obtenus par soustraction de la matière ou l'emploi de la couleur, permettent à Marie Donneve de capter notre regard et de nous conduire à sa guise au travers du dessin jusqu'au point essentiel, un objet, une nuée colorée, sans nécessairement emprunter le chemin le plus court...

Sara Fratini, originaire de Florence (Italie), vit et travaille à Paris. Indéniablement inspirée par son passé d’architecte et son travail de photographe, l'artiste joue avec les lignes et les perspectives pour mettre en scène personnes et objets. Les œuvres sont imprégnées de mystère, elles nous laissent imaginer notre propre narration qui saura les accompagner. Peintures et dessins sont parsemés parfois d'un objet insolite et anachronique qui vient, tel un élément perturbateur, teinter une composition classique d'une touche humoristique. Sara Fratini revendique volontiers une atmosphère inspirée du cinéaste Andreï Tarkovski, pour la perfection de la photographie et, peut-être, pour le sentiment d'étrangeté ou de mysticisme, et une fascination pour la peinture des anciens, surtout la Renaissance florentine et les Flamands. Elle semble emprunter à ces derniers la vision architecturale des atmosphères intérieures, les subtils jeux de lumière révélatrice de la poésie des matières et des espaces du quotidien et, parfois, le sentiment de mélancolie qui envahit les figures humaines qui les habitent. "Légendes Intérieures" invite deux artistes, animées d'une grande sensibilité, à confronter une vision de l'espace intimiste, jouant sur la présence et l'absence. L'exposition offre au spectateur une grande liberté de lecture et d'imagination, laissant à chacun le soin de composer les histoires dissimulées derrière les images, qu'elles soient graves ou drôles, empreintes de vérité ou de surréalisme.

 

François Rublon

Pour toute demande de renseignements en rapport avec les œuvres présentées sur le site, adressez un message via la rubrique "Contact"